lundi 16 janvier 2017

Vague de froid

C'est donc ça une vague de froid ? En janvier ? Et ça fait les gros titres des journaux ?
A moins que nos plumitifs ne se soient habitués au réchauffement climatique...


mardi 3 janvier 2017

choses lues



Ce jeudi, devant le président Simoëns qui dirige les comparutions immédiates, le suspect majeur retrouve l’automobiliste victime. Ce dernier explique que, mardi, il emprunte le Pont-Royal de La Madeleine vers le Vieux-Lille, lorsqu’il tombe sur trois enfants au milieu de la chaussée. Coup de frein. L’homme baisse la vitre, et interpelle les gamins «  L’un d’eux me demande un euro, poursuit le conducteur. Le temps de mettre ma main à la poche, un homme passe un couteau par la fenêtre et me pose la lame sur le cou.  » La Twingo se retrouve cernée par une quinzaine de personnes, pour beaucoup à l’allure chérubine.

Source.

Ah oui mais non ! Là j'suis plus d'accord ! Si même les chérubins se mettent à sortir le cran d'arrêt où va-t-on ?

Dans Paris Match sur l'élection de Trump :

Personne n'aurait misé un dollar sur Trump.
Sauf les électeurs, seuls dans l'isoloir avec leurs mauvaises pensées.

C'est dit ! Et c'est énorme :
Pour l'auteur de l'article la démocratie ne vaut que si l'on ne vote que dans un seul sens. La possibilité d'un autre choix ne peut-être qu'une mauvaise solution et ceux qui le font des monstres pervers.
No alternative et vive le parti unique !
Accessoirement " à bas les élections !".

Revu hier soir "Un homme et une femme" de Claude Lelouch, palme d'or 1966 : à l'époque on faisait des films avec peu de choses...

vendredi 30 décembre 2016

Fontainebleau


En forêt :


Sous-bois givrés....


... pour promeneurs givrés.

Au château :


Surabondance de marbres et de stucs, dorures dégoulinantes, parquets refaits à la façon, le lit de l'Empereur, si c'est bien le sien, fait montre de sobriété.


Merveille technologique du 17ème si ma mémoire est bonne...


...son mode d'emploi.


Enfin pour finir l'escalier du château dit en "fer à cheval". Les touristes Russes présents sur la photo me pardonneront mon indiscrétion : je n'allais pas me les geler deux heures non plus.
Sinon après les fêtes, si j'en ai encore l'envie, je vous parlerai de l’huître triploïde.
Car il faut le savoir : à Noël, demain, vous, nous, tous, avons dégusté ou dégusterons des huîtres triploïdes, géniale invention de l'Ifremer qui se cache aussi sous le doux nom de "huître des quatre saisons" et qui n'est qu'un OVM (organisme vivant modifié) à but très lucratif.
Finalement je cois bien vous avoir tout dit...
Ah si quand même :
Bon réveillon et à l'année prochaine !

vendredi 23 décembre 2016

Proposition

Céline Dion, Justin Timberlake, Bruno Mars, Elton john, Garth Brooks, Jay-Z, Beyoncé et Madonna refusent de chanter pour l'investiture de Donald Trump.
Moi je dis tant mieux ! Ouf ! Rien que ça c'est plutôt une bonne nouvelle !
Peut-être est-ce enfin l'occasion d'entendre, pour une fois dans ce genre de cérémonie, de la vraie musique, autre chose que du Black M comme envisagé un temps à Verdun.
Je propose ça :



Ne reste plus qu'à trouver l'orchestre ...

jeudi 22 décembre 2016

solstice d'hiver




A peine éclatée la bulle Juppé voici que les sondeurs nous refont le coup avec une autre bulle : la bulle Macron. Ils ont décidé de nous prendre pour des cons jusqu'au bout ?

Benoist Apparu, après avoir misé sur le mauvais cheval, rescapé de la déroute de son candidat aux primaires de la droite ayant rejoint très opportunément une équipe plus à même de satisfaire ses ambitions, vient de déclarer comme un vulgaire Vincent Peillon* d'obédience socialiste que "le lien entre attentats et politique migratoire n'a jamais été établi"; Vincent Peillon qui quant à lui, reprenant ses antiennes préférées, a déclaré en avoir « assez qu’on nous parle toujours d’identité nationale et de religion »
petit a : François Fillon devrait se méfier de ses nouvelles recrues : c'est avec ce genre de déclaration que l'on se retrouve tout surpris d'être éliminé au premier tour. Si Benoist Apparu se sent mal à l'aise dans sa nouvelle écurie il faudra lui conseiller de rejoindre, le plus rapidement serait le mieux, l'équipe de Vincent Peillon dont il semble partager bien des idées. Ce faisant, cette petite chose arriviste et prétentieuse (pour ne pas dire autre chose) rendrait service à tous.
petit b : Vincent Peillon, vieille baderne socialiste qui vend aux Français des chimères depuis longtemps, n'a rien compris à son époque**. Comment quelqu'un qui ne saisit pas l'air du temps peut-il prétendre à la magistrature suprême ? Du balai !

Robert Ménard, comme Zemmour avant lui, se fait traîner devant les tribunaux, poursuivi par les associations antiracistes Licra et Mrap pour avoir déclaré « dans une classe du centre-ville de chez moi, 91 % d’enfants musulmans. Evidemment que c’est un problème. Il y a des seuils de tolérance (…) » Dans ce grand pays de libertés qu'est la France, il est interdit de dire ce que tout le monde voit. On étouffe !!! Le devoir impératif de tout nouveau gouvernement sera de nous débarrasser une bonne fois pour toute de ces associations malveillantes, ces ligues factueuses qui garrottent la liberté d'expression, œuvrent contre la France ; au minimum il conviendra de leur couper les vivres. En attendant espérons que les plaignants se verront entendre dire comme dans le verdict du jugement de la crèche de Beaucaire (LDH versus Julien Sanchez) « S’il y a trouble, il vient du fait que la mairie est traînée devant la justice et non à cause de la crèche » ou, dans ce cas précis, vous commencez à nous les briser menu ; veuillez ne plus encombrer les tribunaux pour de fallacieuses raisons.

Une bonne nouvelle enfin : nous sommes le 22 décembre et depuis hier soir minuit les jours rallongent.

*M. Peillon, député européen, a critiqué l’argument « fallacieux » de l’extrême droite qui lie immigration et terrorisme et réclame la restauration des frontières nationales.

**Il faut atteindre un niveau de déconnexion stratosphérique pour se porter candidat à la présidence de la République et oublier que si nous sommes en état d’urgence c’est que nous sommes attaqués, que le sang a coulé sur notre sol, que plus de 230 des nôtres sont morts, que nous nous préparons à affronter d’autres meurtrissures. Il faut être particulièrement loin des préoccupations de nos concitoyens pour ne pas comprendre qu’ils n’ont rien contre les musulmans mais n’acceptent plus que l’on impose des règles  d’un autre siècle et d’une autre culture sur notre sol, à quelques kilomètres de la Tour Eiffel. Il faut être particulièrement aveugle pour ne pas voir qu’un nouveau totalitarisme se lève et qu’il est nourri par une idéologie islamiste que répandent dans certains quartiers frères musulmans et salafistes.

Dans un tel contexte, Vincent Peillon n’a pas eu un mot pour les victimes des djihadistes, encore moins pour celles du fondamentalisme islamiste, pas un mot pour les femmes interdites de café et chassées de l’espace public, tant il était occupé à entonner l’air du « padamalgame »

Source.

mercredi 21 décembre 2016

T'as de beaux yeux tu sais...


...embrasse moi !

                                                            Quai des brumes

mardi 20 décembre 2016

Joyeux Noël Mama Merkel


D'une folie l'autre :







Si nos politiques savaient tirer une leçon de quoi que ce soit ça se saurait :

 Tous les responsables politiques européens doivent tirer de ce nouveau drame une leçon: un pays doit d'abord chercher à protéger sa population avant de faire étalage de ses bons sentiments. La Chancelière allemande a clairement sous-estimé le risque qu'elle a fait prendre à son pays et à ses voisins européens en ouvrant largement ses frontières.

Le choc des civilisations si on en parlait vraiment :

Alors, aujourd'hui, je pose au gouvernement une question simple: quelles mesures de protection particulières a-t-il décidé de prendre pour sécuriser, non pas tous les lieux de culte indistinctement, mais nos églises en particulier pendant les fêtes de Noël? Faut-il attendre un attentat pendant une messe le 24 ou le 25 décembre pour comprendre que c'est bien notre civilisation chrétienne qui est la première cible des terroristes?

Source.

dimanche 18 décembre 2016

Pics de pollution




Je vous le dis tout net : les parigots sont des salauds.
Sournoisement ils stockent dans leurs chambres de bonne devenues inlouables des stères, des montagnes de bûches de chêne. Nuitamment ils se font livrer discrètement des tonnes et des tonnes de sacs de boulets de coke dont ils remplissent leurs caves : sur d'antiques chaudières mijotent leurs ragoûts. Et leurs cheminées crachent une fumée grasse, épaisse, qui vous fait des poumons de mineurs de fond, noircit les façades blanches des immeubles. Et le ciel de Paris se couvre d'un mauvais brouillard qui obscurcit tout. Et chacun de fabriquer le cancer du voisin...
De qui se moque -t-on ?
Qui pourra croire cette fable ?
Ils ne sont pas si nombreux ces parisiens à s'offrir, à l'occasion, une flambée. Une flambée qui n'a pour seul but que le plaisir contemplatif d'un soir. Car qui se chauffe réellement encore au bois ? D'ailleurs les pics de pollution se produisent rarement en hiver mais plutôt avec le retour des beaux jours, quand les cheminées sont éteintes depuis belle lurette.
Non.
Il y a bien pour certains une écologie qui se doit d'être punitive, une écologie de pisse-froid qui chassent tous les petites joies de notre existence. Ah il est certes plus facile de montrer du doigt ces salauds de bourgeois, qui éclairent leur cheminée en attendant Noël, que de renouveler le parc des bus qui roulent encore au diesel ! Tout comme il est intelligent sans doute de fermer un axe majeur comme les voies sur berges, engorgeant, congestionnant du même coup toute la capitale !
Le coupable comme toujours, c'est celui que l'on peut condamner à moindre frais, celui qui permettra de dire "on a fait quelque-chose". Pendant ce temps les vrais pollueurs continueront de polluer.

samedi 17 décembre 2016

Transhumanisme




- Monsieur !
- Oui ?
- Voila : j'ai parcouru les rues de vos villes, visité vos campagnes, vos villages, et je suis surpris de n'y avoir rencontré que des vieux. Moi qui viens d'un pays où les femmes se cachent si elles n'ont eu que quatre enfants, j'avoue que je ne comprends pas : vous ne faites plus d'enfants ?
- Pardon... parlez plus fort : mon nouveau tympan 3D est en cours de fabrication. Vous disiez ?
- Vous n'aimez plus les enfants ??? !
- Monsieur : les enfants ça devient vieux, et nous sommes bien assez nombreux comme ça.

Le vrai est un moment du faux



Le vrai est un moment du faux, disais-je ici il n'y a pas loin.
L'actualité nous en donne un triste exemple :

C’est une bien triste nouvelle qu’a rapportée Ouest France ce jeudi. Jean-Pierre Le Guelvout, un ancien candidat de L’Amour est dans le pré en 2010, a mis fin à ses jours. Depuis, les réactions se multiplient, notamment les proches de l’agriculteur, qui parlent d’un homme souffrant de la solitude.
[...]  Et j’ai appris en début d’année qu’il avait des soucis financiers. Je pense que c’est le lot malheureusement de beaucoup d’agriculteurs qui sont tellement endettés et qui sont dans une telle misère financière que partir est, pour eux, la seule solution », déplore-t-elle.
Source.

La mort en léger différé en somme, c'est bien dommage pour l'audimat de la chaîne qui n'aura pas eu les images exclusives...
Pas grave : on tentera de se rattraper sur les suivants : ils sont si nombreux les candidats au suicide dans ce milieu, plus nombreux encore qu'à trouver l'âme sœur.