jeudi 15 juin 2017

Le web expliqué par Barbara





Le modèle connectiviste semblait devoir apporter une ouverture sur le monde, de même qu'une optimisation radicale des standards de l'information. Après quelques années d'internet à haut débit, on voit déjà qu'il n'en est rien. Bien au contraire, on constate que l'utilisateur compulsif des plateformes de connexion vit dans un univers parallèle qui est en vérité une sorte de brouillard opacifiant et neutralisant. Le surfeur ne "ride" pas, il est juste manipulé.

La suite ici et un blog à découvrir. 


20 commentaires:

  1. Ah! Fredi, exégète cruel mais bien documenté.
    Ne jamais oublier que le titre du blog est *seuil critique", on s'efforce donc de tirer son épingle du jeu tout en faisant œuvre utile...

    RépondreSupprimer
  2. Quelle est donc la signification de cette étrange plaque bleue dans la végétation ? Une œuvre extraterrestre ?

    RépondreSupprimer
  3. Fredi, grande nouvelle !
    Malgré vos fréquents sarcasmes à mon encontre, j'ai décidé de vous donner une place dans ma blogroll. Ce qui, par ordre alphabétique vous classe directement au 3ème rang, avant Didier Goux.
    Alors, content ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content ?
      Le mot est faible.
      Aux anges.

      Supprimer
    2. Et celle là, vous aimez?
      https://www.youtube.com/watch?v=ri63PPM9_Hs

      Supprimer
    3. Joli texte, belle voix.
      Mais nous n'en sommes plus là.

      Supprimer
    4. ah oui, c'est l'heure.

      Supprimer
    5. Mais belle chanson, oui.

      Supprimer
  4. Barbara, combien avez-vous de blogs ou blogues (à la française) ?

    RépondreSupprimer
  5. Mille excuses, je n'avais pas vu, qu'il y avait un bandeau au dessus de l'article. Il faut dire à ma décharge que le matin , n'est pas le meilleur moment de ma journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme vous le matin, à la ramasse.
      Pour répondre à votre question, j'ai déjà créé plusieurs sites au fil des années mais seul celui-ci est actif.

      Supprimer
    2. J'aime votre écriture, c'est pourquoi j'ai mis votre blog dans ma liste.
      Quant à notre hôte, j'ai fait de même.

      Supprimer
    3. Merci ! Je suis ravie d'avoir eu le plaisir de rencontrer un nouveau lecteur grâce au maître des lieux !

      Supprimer
    4. Et le maître qui ne maîtrise pas grand-chose est ravi lui aussi de votre rencontre.

      Supprimer
    5. J'ignore le nom du Monsieur en question.
      Si vous le connaissez...

      Supprimer
    6. Si je le connais?

      Supprimer
  6. C'était vraiment très intéressant.

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.